Welcome, Guest
Username: Password: Remember me
  • Page:
  • 1

TOPIC: Mandat #54 - Professionnel partagé pour les environnements intelligents, C. Gouin-Vallerand

Mandat #54 - Professionnel partagé pour les environnements intelligents, C. Gouin-Vallerand 3 years 1 month ago #359

File Attachment:

File Name: 54-INTER-Fomulaire_soumission_CGouin-Vallerand_12-01-2015.pdf
File Size: 144 KB


File Attachment:

File Name: INTER_Formulaires_evaluation_mandat_Ronde11janv2015_2015-01-19.xls
File Size: 369 KB


File Attachment:

File Name: INTER-FormulaireMandatEvaluationvjanv2015_Ronde11_2015-01-19.docx
File Size: 154 KB

CritèreDescription sommaireGuide à l'évaluation
Cote
1. AlignementAdéquation avec les visées interdisciplinaires/ intersectoriels d'INTER1 = Contribution technologique, clinique ou sociale uniquement
3 = Contribution technologique-clinique ou technologique-sociale
5 = Contribution technologique-clinique-sociale
1.60
2. Collaboration et complémentaritéExpertise de l'équipe proposée par rapport au mandat1 = Incomplète
3 = Pourrait être bonifiée
5 = Solide
3.40
3. AppariementArrimage des contributions institutionnelles avec les besoins financiers1 = Faible appariement par rapport au mandat
3 = Moyen appariement par rapport au mandat
5 = Grand appariement par rapport au mandat
2.40
4. ImpactÉvaluation de l'impact du soutien offert par le mandat par rapport aux objectifs d'INTER1 = Limité
3 = Moyen
5 = Important localement
2.60
5. ConsolidationImpact sur la consolidation des ressources humaines et matérielles d'INTER1 = Impact local
3 = Moyen
5 = Partage important de ressources
3.40
6. RetombéesImportance des retombées du mandat sur les activités de recherche1 = Retombée locale et limitée
3 = Retombées importantes
5 = Retombées très significatives sur le plan scientifique, clinique et industrielle
1.80
TOTAL
15.20
Last Edit: 2 years 2 weeks ago by Administrateur.
The administrator has disabled public write access.

Mandat #54 - Professionnel partagé pour les environnements intelligents, C. Gouin-Vallerand 3 years 2 weeks ago #371

  1. Quelle sera la continuité de cette resssource après INTER?
  2. En quoi cette ressource contribue-t-elle à la preuve de concept pour la suite des projets dans les habitats intelligents?
The administrator has disabled public write access.

Mandat #54 - Professionnel partagé pour les environnements intelligents, C. Gouin-Vallerand 3 years 2 weeks ago #372

  1. Que couvrent les subventions conjointes du groupe mis en appariement ? Pourquoi ne permettent-elles pas de financer la ressource ?
  2. Quels seront les objectifs donnés à cette ressource pour réaliser le travail sur les 3 sites et la façon de faire le suivi ?
  3. Pourquoi l'appariement initialement indiqué par l'UQAC lors du dépôt de la demande d’INTER et prévu pour soutenir les travaux de B. Bouchard et A. Bouzouane (12.5 k$ + 7.5 k$ en espèces) n'est-t-il pas mis ici ? Est-ce l'UQAC prévoit revoir cette contribution compte tenu de l'accroissement du nombre de chercheurs devenus membres d'INTER depuis le dépôt de cette demande ?
  4. Pourquoi le PIFIR-DOMUS (maintenant CRHI) ne sert-il pas de l’appariement en espèces de 31332$ /an ?
  5. Est-ce que la TELUQ prévoir faire des contributions en espèces pour soutenir les activités du chercheur-demandeur au sein d’INTER ?
Last Edit: 3 years 2 weeks ago by userCO.
The administrator has disabled public write access.

Mandat #54 - Professionnel partagé pour les environnements intelligents, C. Gouin-Vallerand 3 years 2 weeks ago #389

  1. Quelles seront retombées concrètes et le plan d'action pour assurer que cet expert soit retenu à la suite du mandat d'INTER ?
  2. Quelle est votre stratégie de partage des connaissances, de rencontres,etc.?
The administrator has disabled public write access.

Mandat #54 - Professionnel partagé pour les environnements intelligents, C. Gouin-Vallerand 3 years 2 weeks ago #394

Réponses :

Quelle sera la continuité de cette ressource après INTER? Quelles seront retombées concrètes et le plan d'action pour assurer que cet expert soit retenu à la suite du mandat d'INTER ?

L’objectif de ce mandat est de démontrer l’intérêt, la viabilité et l’avantage de disposer d’une telle ressource partagée entre les équipes œuvrant en synergie, au Québec, dans même créneau. Notre démarche vise évidemment, à terme, à trouver des façons de financer et de pérenniser cette ressource à long terme.

En quoi cette ressource contribue-t-elle à la preuve de concept pour la suite des projets dans les habitats intelligents?

Certaines tâches concernant le cycle de R&D sont difficiles à assumer pour une équipe constituée uniquement d’étudiants. Ceux-ci ont des contraintes liées à l’académique, des objectifs de thèse, etc. Aussi, le roulement de ces étudiants (et par conséquent la perte d’expertise) est grande. Ainsi, la ressource professionnelle pourrait, par exemple, s’occuper d’apporter des modifications à l’infrastructure, monter des set-up expérimentaux, coordonner des expérimentations multi-sites, gérer le développement et le déploiement de librairies logicielles communes aux trois infrastructures, etc. Clairement, cet apport permettra de maximiser l’exploitation des infrastructures des trois laboratoires et d’améliorer l’efficacité, le nombre d’expérimentations, et les réalisations dans les trois équipes.

Que couvrent les subventions conjointes du groupe mis en appariement ? Pourquoi ne permettent-elles pas de financer la ressource ?

La très grande majorité du financement de recherche obtenu par nos équipes respectives, par exemple la subvention pour le milieu d’hébergement (IRSC-CRSNG) de S.Giroux, N. Bier et 8 autres chercheurs (dont H.Pigot et B.Bouchard), la subvention CRSNG-RDC Bouchard-Giroux-Gaboury, ou encore la FODAR Gouin-Vallerand-Bouchard-Giroux, sont des subventions de fonctionnement permettant essentiellement de payer des étudiants-chercheurs, des déplacements et du matériel. Par ailleurs, les fonds fournis par nos FCI respectives et nos fonds d’infrastructures pour l’exploitation de nos installations sont insuffisants pour couvrir l’embauche d’un professionnel d’une façon individuelle. À titre d’exemple, une subvention FCI de l’ordre de 500 000$ est accompagnée d’un fond d’exploitation d’environ 15k-17k par année. C’est dans cette optique qu’est venue la demande pour un support d’INTER à la mise en place d’une ressource commune aux trois équipes.

Quels seront les objectifs donnés à cette ressource pour réaliser le travail sur les 3 sites et la façon de faire le suivi ?

En fait, la ressource sera en partage de temps entre les trois institutions et supportera l’ensemble des activités

Pourquoi l'appariement initialement indiqué par l'UQAC lors du dépôt de la demande d’INTER et prévu pour soutenir les travaux de B. Bouchard et A. Bouzouane (12.5 k$ + 7.5 k$ en espèces) n'est-t-il pas mis ici ? Est-ce l'UQAC prévoit revoir cette contribution compte tenu de l'accroissement du nombre de chercheurs devenus membres d'INTER depuis le dépôt de cette demande ?

L’entente initiale sur le versement des fonds INTER par l’UQAC a été respectée à la lettre et l’argent prévue pour ce poste a été dépensée conformément. Dans le projet présenté, l’UQAC mettra un appariement de 10 000$. Les fonds dans lesquels nous titrerons cet argent sont soit la FEI (Fonds d’exploitation des infrastructures), soit les fonds de la Chaire de Recherche sur l’Intelligence Ambiante et les Technologies d’Assistance Cognitive (CRIAAC). Ces fonds proviennent directement de l’équipe de codemandeurs à l’UQAC.

Pourquoi le PIFIR-DOMUS (maintenant CRHI) ne sert-il pas de l’appariement en espèces de 31332$ /an ?

Sylvain Giroux dispose d'une subvention du Ministère (Québec) pour financer un assistant de recherche à temps partiel ($78 000 pour deux ans) dans le cadre du living lab installé à la Résidence La Conquête. C'est l'équivalent des subventions FEI pour les FCI qui servent au maintien et à l'exploitation des infrastructures. L'an prochain, celui-ci aura peut-être des fonds de l'U.de.S. pour financer une partie du salaire (via le PIFIC du CREI), environ $3 000, mais il n'est pas en mesure de le garantir pour le moment.

Est-ce que la TELUQ prévoir faire des contributions en espèces pour soutenir les activités du chercheur-demandeur au sein d’INTER ?

Des représentations auprès des instances de la TELUQ seront faites par Charles Gouin-Vallerand dans l'optique du renouvellement d'INTER l'an prochain.
Last Edit: 3 years 2 weeks ago by userCO.
The administrator has disabled public write access.
  • Page:
  • 1

Contact

INTER
Pavillon 3IT, Parc Innovation
Université de Sherbrooke
3000 University boulevard
Sherbrooke (Quebec) J1K 0A5
Canada

Or Contact us here