Membres

François Routhier

Université : Université Laval

Département : Réadaptation


Développement et validation d’un système d’odométrie sans fil pour une utilisation avec des fauteuils roulants motorisés


Demandeur principal : François Routhier

Membre(s) de l'équipe Joëlle Pineau , Patrick Boissy , Philippe Archambault

Objectifs généraux

Afin d’évaluer la distance parcourue (odométrie) par les usagers de fauteuil roulant motorisé, le WIMU utilisé par notre équipe de recherche depuis 2009 est composé d’un capteur à effet Hall dont le système de fixation est spécifique à chaque modèle de fauteuil roulant (des supports ont été conçus et fabriqués pour chaque modèle de fauteuil roulant) et six aimants qui se doivent d’être collées sur les jantes des roues de chacun des fauteuils roulants faisant l’objet d’un test. Dans ce contexte, le but de ce mandat consiste à développer et valider un odomètre sans fil pour le WIMU utilisé avec les fauteuils roulants motorisés.


Technologie mobile multimodale pour faciliter les déplacements des personnes en fauteuil roulant manuel dans la ville


Demandeur principal : François Routhier

Membre(s) de l'équipe Claude Vincent , Philippe Archambault

Objectifs généraux

Le présent mandat a pour but d’améliorer les fonctionnalités d’un outil de planification de déplacements et de navigation en milieu urbain destiné aux personnes qui utilisent un fauteuil roulant manuel (FRM) : MobiliSIG. Dans le cadre de ce mandat, nous souhaitons améliorer le positionnement de l’utilisateur en plus de bonifier les modalités de communication de MobiliSIG.


Développement d’un système d’entraînement pour robot d’assistance basé sur la réalité virtuelle : Une preuve de concept


Demandeur principal : François Routhier

Membre(s) de l'équipe Alexandre Campeau-Lecours , Philippe Archambault

Objectifs généraux

La présente preuve de concept permettra de développer et évaluer un système d’entraînement aux robots d’assistance basé sur la réalité virtuelle. Ce système permettra d’acquérir les habiletés requises au contrôle de tels robots. Un robot JACO sera utilisé comme plateforme d’essai. Le projet mènera ainsi à l’obtention d’un prototype de simulateur de robots d’assistance pour des fins d’entraînement.